Combien tu m’aimes

Follow:

A l’heure où tout s’achète l’Etat croule sous des dettes
Des banquiers mal honnêtes ont faillis détruire la planète

Aujourd’hui tout ce monnaie même les nouveaux nés
Arrachés à leur mère pour un peu plus de blé

Et vas-y que je te vol tes organes sans aucun état d’âme
Le marché du cœur sans moral s’enflamme

Et je te déclare la guerre même si des raisons j’en aient gères
Du moment que sur tes terres y’a des ressources qui peuvent me plaire

REFRAIN :
Combien tu m’aimes, combien tu m’aimes
Combien tu m’aimes, combien tu m’aimes

J’en ai marre du jardin d’Eden des Hommes
Toujours à pousser l’autre pour croquer dans la pomme

Plus sournois qu’un serpent
Tu sais qu’il osera mentir et vivre à tes dépends

T’aura toujours des potes autour d’une bière
Surtout si c’est toi qui paye tous les verres

Mais méfie-toi à la moindre galère
Beaucoup d’entre eux prendrons des chemins de travers

Par devant ils t’appellent frère t’insulte par derrière
Tu devrais te poser des questions s’ils font beaucoup trop de manière
Qu’est-ce qu’ils convoitent ? Qu’est-ce qu’ils les attirent ? Peut-être le poids de t’a tirelire
Une fois qu’ils t‘on tout sucé, ils se tirent !